Saint-Benoit

Hébergement - Edition Dataxy 2003-2010

 

Saint-Benoit

son histoire

son histoire

 

Saint Benoît ou Benoît de Nursie est né vers 480 ou 490  en Nursie (Italie). Benoît était le fils d’un noble romain, et sainte Scolastique est sa sœur. Son enfance se déroule à Rome, où il vit avec ses parents et va à l’école jusqu'à ce qu'il aborde des études plus élevées. Il abandonne alors la maison de ses parents et la richesse, avec à l’esprit de seulement servir Dieu. Il cherche un lieu où il pourra atteindre son saint désir et part donc de Rome, " instruit avec l’ignorance et meublée avec de la sagesse ".

Saint Benoît se retire donc à Effide. Le livre II des Dialogues de Grégoire raconte qu'arrivée là, sa nourrice, qui l'avait accompagné, cassa un crible qu'on lui avait prêté et qui lui servait à tamiser le froment. Chagrinée, elle se mit à pleurer. Benoît alors rassembla les parties brisées et fit une prière, le crible fût miraculeusement reconstitué. Ce serait le premier miracle du saint.

Il fut ensuite initié à la vie monastique dans la région de Subiaco, où il demeura à plusieurs reprises dans une caverne. Sa renommée grandit rapidement, et de nobles familles romaines lui envoient leurs enfants en tant qu'oblats (personne offerte au service de Dieu). Mais à cause d'un conflit avec un prêtre local, il part vers 530 sur le Mont Cassin, où il fonde une abbaye à l'emplacement d'un ancien temple dédié à Apollon. C'est là qu'il rédige la Règle de saint Benoît, qu'il achève en 540.

Il meurt en 547.


Benoît 16 a choisi son nom de règne en s'inspirant de lui et de Benoît 15.

St-Benoit est invoqué contre les piqûres d'orties, le poison,  l'érésipèle (infection de la peau),  la fièvre, les tentations. Il est également le patron de l'Europe (co-patron), des ouvriers agricoles, des ingénieurs, des chaudronniers (cuivre), des mourants, des fermiers, de la ville de Heerdt près de Düsseldorf, de l'Allemagne, des maladies inflammatoires, des architectes italiens, des maladies des reins, des moines, de la ville de Nursie dont il est originaire, de l'Italie, des gens des ordres religieux, des domestiques qui ont cassé les affaires de leur maître, des spéléologues.

Les reliques de saint Benoît sont conservées dans la crypte de l'Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire près d'Orléans.
 

 

son histoire

Saint-Benoit